Jeudi soir, la radiotélévision publique NRK avait révélé que Mme Solberg et sa famille, réunies pour célébrer l'anniversaire de la cheffe du gouvernement fin février, avaient contrevenu aux règles et recommandations sanitaires visant à limiter les interactions sociales.

Le 25 février, 13 membres de la famille de Mme Solberg avaient dîné dans un restaurant -en son absence car elle avait dû se rendre à l'hôpital pour des problèmes oculaires- alors que les règles limitaient à 10 le nombre de participants à un événement privé dans un espace public.

Le lendemain, Mme Solberg et ses proches avaient violé une recommandation -qui a valeur de consigne en Norvège- en se retrouvant à 14, a priori quatre de plus que le plafond recommandé, pour déguster des sushis dans son appartement de location.

La Première ministre s'est dite prête à payer une éventuelle amende -généralement élevée- susceptible de lui être infligée si les manquements aux règles devaient être établis par la police.