Des incidents ont éclaté ce jeudi à Paris lors de la manifestation contre la réforme des retraites qui rassemblait des milliers de personnes dans la capitale.

Lors de ceux-ci, une vidéo, postée à l'origine par un certain "NnoMan", montre des policiers en train de tabasser un manifestant, au sol, sans l'interpeller par la suite. Si on ne dispose pas du contexte général, cette absence d'interpellation pose question. De plus, les policiers semblent s'acharner à la matraque sur la personne à terre. De quoi relancer le débat sur les violences policières. Sur le site de Libération, on apprend que l'IGPN, la "police des polices", a été saisie par le parquet de Paris et qu'une enquête est ouverte.

Une manifestation qui dégénère

Remorque incendiée, vitrines brisées, tirs de projectiles sur les forces de l'ordre, l'ambiance était tendue lors des manifestations, des black blocs s'étant infiltrés parmi les gens qui défilaient dans les rues. Mais alors que les violences policières - du tabassage de manifestants à l'utilisation de LBD (lanceurs de balles de défense) - sont régulièrement dénoncées en France, cette dernière vidéo risque de faire encore parler d'elle. Reste à voir ce que va conclure l'IGPN. Pour rappel, il y avait environ 250.000 manifestants et quelque 6000 membres de forces de l'ordre présentes à Paris ce jeudi.

© AFP