Pour sa première sortie en tant que ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti s'est rendu dans l'une des prisons les plus vétustes de France.

Le nouveau ministre de la Justice a réalisé sa première visite officielle depuis qu'il est entré en fonction. Et l'ancien avocat pénaliste n'a pas choisi n'importe quel endroit puisqu'il s'est rendu à la prison de Fresnes. L'établissement est connu pour être l'un des centres pénitenciers les plus vétustes et surpeuplés de France. Au 1er janvier, la densité carcérale était de 142%. Mais en raison de la pandémie de coronavirus, de nombreux détenus ont pu être libérés par anticipation pour limiter la propagation du virus. Actuellement, la prison compte 1.679 détenus pour 1.603 places, soit un taux d’occupation de 115 %.

A son arrivée dans la prison, les détenus se sont mis à frapper de manière répétée sur la porte de leur cellule en criant "acquittator" et "viens nous défendre". Un moment qui a été retransmis en direct à la télévision. Au terme de sa visite, qui a duré 45 minutes, le ministre s'est dit "préoccupé par la liberté, par les conditions de détention, par les conditions de travail du personnel pénitentiaire". Malgré cette réalité, Eric Dupond-Moretti a tout de même conclu sa déclaration sur une note positive: "On est dans des taux d’occupation ici qui sont historiquement bas et c’est sans doute le chemin qu’il faut poursuivre, en tout cas c’est ma conviction".