Un jour avant d'être testé positif, le président a donc invité une dizaine de convives à l'Elysée pour un "dîner politique". Durant cette réception de près de 3 heures, les masques ont été retirés le temps du repas (2h), selon le témoignage d'un invité à France 2.

Autour de la table se trouvaient : le secrétaire général de l'Elysée Alexis Kohler, le Premier ministre Jean Castex, le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand, le patron de LREM Stanislas Guerini et son homologue au MoDem François Bayrou, le chef de file des députés LREM Christophe Castaner, et son homologue au MoDem Patrick Mignola, l'eurodéputé Stéphane Séjourné, le député Thierry Solère, le conseiller politique Maxance Barré et l'ancien conseiller spécial du président Philippe Grangeon. Avec Emmanuel Macron, ils étaient donc douze.

Avec distanciation sociale

Afin de respecter la distanciation sociale, le repas s'est tenu dans la salle des fêtes de l'Elysée (600 mètres carrés). Selon François Bayrou, les convives étaient assis autour d'une table de "15 mètres de long". Le palais présidentiel précise, lui, qu'il y avait bien 1,50 mètre entre les participants.

Certains invités indiquent que des micros étaient même installés pour parler. Selon des informations communiquées à l'AFP, la pièce a été aérée et chacun a disposé d'un plateau repas individuel.

Pourquoi ne pas avoir respecté la limite des six personnes ? Pour des raisons d'intérêt général, justifie l'Elysée. Interrogé par Franceinfo, un invité estime que les Français peuvent tout à fait s'interroger sur "l'exemplarité" de ce repas mais qu'il s'agissait "d'un dîner professionnel, et non privé." Ce repas ne figurait pas à l'agenda présidentiel, précise Franceinfo.

Castex isolé

Jean Castex, le Premier ministre français, était attablé juste en face d'Emmanuel Macron. Il a été testé négatif mais s'est placé à l'isolement en attendant un deuxième test dans sept jours, comme le conseille le protocole sanitaire, a précisé Matignon.

Assis à la gauche de Macron, le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, s'est lui aussi isolé. Tout comme François Bayrou.

Selon l'AFP, Patrick Mignola, récemment atteint du Covid, est protégé par ses anticorps et ne s'isolera pas. Christophe Castaner, malgré deux repas partagés cette semaine avec le président, assure avoir eu la confirmation médicale qu'il n'était pas cas contact.


A noter qu'Emmanuel Macron, souffrant d'une "fatigue importante", continuait de travailler à distance vendredi, depuis une résidence officielle près de Paris. La présidence n'a pas souhaité communiquer davantage d'informations vendredi matin, mais a fait savoir que le chef de l'Etat était installé à La Lanterne, une résidence mise à la disposition des présidents français, à Versailles.