La vidéo a été diffusée ce mercredi par le site Loopsider. On y voit des policiers faire la fête dans le commissariat d'Aubervilliers en Seine-Saint-Denis (France). Alors qu'un couvre-feu à 18h est imposé en France pour lutter contre le Covid-19, une trentaine de policiers étaient réunis dans les locaux du commissariat. Verre à la main et musique à fond, on les voit danser et chanter, faisant fi des gestes barrières et des règles sanitaires.

Les célébrations se seraient déroulées après 18h le 22 janvier dernier, à l'occasion du pot de départ d'une lieutenant, et auraient duré jusqu'à 3h du matin. La commissaire aurait autorisé les agents à fêter la mutation de leur collègue, mais seulement "en petit comité et dans le respect des gestes barrières". La fête est organisée dans la salle de repos du commissariat, censée accueillir pas plus de 6 personnes en raison de la crise sanitaire. Ce n'est qu'après le départ de la commissaire que la soirée s'est emballée.

En réaction, la préfecture de police de Paris a annoncé, sur Twitter, qu'une enquête avait été ouverte et que "des sanctions administratives seront prises à l'encontre des participants".


Dès la connaissance de la tenue d'un pot de départ au commissariat d'Aubervilliers, la semaine dernière, "des rapports explicatifs ont été demandés aux participants", a-t-elle fait aussi savoir auprès de France Bleu, rappelant que "les rassemblements conviviaux de personnes sont interdits dans les commissariats et des rappels sont régulièrement effectués aux agents qui doivent se soumettre au protocole sanitaire strict de respect des gestes barrières, de port du masque, et de limitation du nombre de personnes dans une même pièce".