Emportée par les courants et les vents violents, la bouée de la fillette s'est éloignée au large de la zone maritime de la ville d'Antirrio, en Grèce. Les parents de la petite fille avaient prévenu les autorités dès qu'ils s'étaient rendu compte de la disparition de la fillette.

Le capitaine du ferry local a alors été chargé de la mission délicate d'approcher la bouée afin de venir en aide à l'enfant. Le héros du jour, Grigoris Karnesis, expliquait au Greek City Times : “J’approchais du port d’Antirrio et j’ai été informé par l’autorité portuaire qu’un enfant, que je ne m’attendais pas à être si petit, avait été emporté par les courants sur une plage voisine, près du quai du port. Elle était figée par la peur parce que le courant était très fort”.

“J’ai mis le navire dans une position pour ne pas affecter la petite bouée. Je l’ai placé de telle manière pour que l’embarcation ne soit pas affectée par les ondulations, car si la bouée coulait, nous aurions eu de graves problèmes. Nous nous sommes approchés lentement et nous avons pu sauver l’enfant", ajoute-t-il.

Ce type d'incident n'est pas isolé : l'année passée, une petite fille avait trouvé la mort en Espagne dans des circonstances similaires.