Le navire Sea-Watch 4 a quitté le port espagnol de Burriana la semaine dernière, après avoir été retenu pendant plusieurs mois par les autorités italiennes à Palerme pour des raisons légales. Ces opérations de sauvetage provoquent la polémique dans certains pays.

Jusqu'ici cette année, quelque 480 personnes sont décédées en tentant de traverser la Méditerranée, selon l'Onu.