La santé de Berlusconi reste fragile plusieurs mois après son infection au Covid-19, a confirmé son avocat à l'agence italienne ANSA.

Son procès, reporté à plusieurs reprises en raison de son état de santé, devrait pouvoir débuter mi-mai.