Le président Milos Zeman "a exprimé son soutien personnel à Svetlana Tikhanovskaïa et a hautement apprécié son courage", a déclaré sur Twitter le porte-parole du président, Jiri Ovcacek.

"Il a souhaité à l'opposition une victoire dans sa lutte contre le dernier dictateur d'Europe", a-t-il déclaré.

Mme Tikhanovskaïa a quitté son pays pour la Lituanie après l'élection présidentielle de 2020, où elle s'était présentée contre l'homme fort du pays Alexandre Loukachenko au pouvoir depuis 1994.

Elle est devenue candidate en remplaçant son mari qui a été emprisonné peu après s'être présenté à l'élection.

Remporté par M. Loukachenko et décrit comme truqué par les observateurs internationaux, le scrutin a déclenché des manifestations à l'échelle nationale, suivies d'une répression massive et violente.

M. Zeman, un vétéran de gauche de 76 ans et ancien communiste, est connu pour avoir entretenu des liens étroits avec le président russe Vladimir Poutine, qui soutient le régime bélarusse.

Le régime bélarusse avait été qualifié de "dernière dictature en Europe" par la diplomatie américaine en 2005.

Mme Tikhanovskaïa est en visite de quatre jours à Prague, dans le cadre de sa tournée mondiale, rencontrant des hommes politiques et d'autres Bélarusses en exil pour recueillir le soutien à son combat.