Le bourgmestre de la ville de Badalona, en Espagne, a démissionné après avoir été interpellé pour violation du confinement, a indiqué mercredi son adjoint.

Alex Pastor se trouvait à bord de sa voiture à Barcelone, non loin de sa ville, mercredi, sans être capable de donner une justification pour ce déplacement lorsque la police l'a interpellé. Il a refusé un test d'haleine et s'en est pris à l'un des agents en le mordant, d'après la presse locale.

Dans une lettre à son parti, le même que le Premier ministre socialiste Pedro Sanchez, il annonce sa démission en tant que conseiller municipal. Toutes les accusations des autorités sont fondées, y admet-il. M. Pastor se trouve en détention provisoire.

La tête du parti pour la Catalogne, Miguel Iceta, avait déclaré plus tôt que les actes de l'ex-bourgmestre étaient incompatibles avec l'exercice d'une fonction publique et appelé à sa démission.

Afin d'endiguer la pandémie de coronavirus en Espagne, un confinement strict est appliqué depuis le 15 mars. Marcher ou conduire une voiture pour ses loisirs et les sports d'extérieur sont interdits.

L'Espagne compte au total plus de 208.000 cas et est le troisième le plus endeuillé du monde derrière les États-Unis et l'Italie. Le pays va prolonger mercredi son confinement jusqu'au 9 mai inclus. Le gouvernement, qui aborde le déconfinement avec une extrême prudence, va toutefois assouplir légèrement ses mesures en permettant aux enfants de sortir prendre l'air à partir de dimanche.