Basé sur 26 669 entretiens réalisés face à face et complété en ligne du 16 mars au 12 avril, le dernier sondage Eurobaromètre indique que 50 % des sondés sont insatisfaits des mesures prises par l’Union pour endiguer la pandémie de Covid-19 (pour 48 % de satisfaits). Et seuls 53 % à estimer que le degré de solidarité entre États membres était insuffisant. Les Belges font partie de ceux qui sont le plus mécontents : sur les 1 034 sondés noir-jaune-rouge, 55 % ont exprimé leur insatisfaction. Pour ce qui est de la solidarité, c’est encore pire : ils sont 69 % à déplorer le manque de solidarité entre États membres.

Plus globalement, 48 % des sondés européens ont une image positive de l’Union, pour 35 % sans avis et 17 % qui ont un avis négatif. L’enquête confirme une tendance observée depuis une dizaine d’années. Mais seulement 23 % des sondés se disent "favorables à l’UE telle qu’elle s’est construite jusqu’à présent". Et 47 % se disent en faveur d’une Europe "mais pas de la manière dont elle a été réalisée jusqu’à présent". Comprendre : les choses ne doivent pas rester en l’état. Et il serait nécessaire, selon 74 % des sondés, que l’UE se dote de nouvelles compétences pour faire face à une nouvelle pandémie.