Les États membres de l'UE ont approuvé mardi une proposition de la Commission européenne autorisant l'utilisation de vers de farine jaunes séchés en tant que nouvel aliment, a annoncé l'exécutif européen.

 Il s'agit de la toute première autorisation de mise sur le marché de l'UE d'insectes en tant que nouveaux aliments. Elle intervient à la suite d'une "évaluation scientifique rigoureuse" de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (AESA).

Ce nouvel aliment, précise la Commission dans un communiqué, peut être utilisé comme insecte séché entier sous forme de collation ou comme ingrédient d'un certain nombre de produits alimentaires, par exemple sous forme de poudre dans des produits protéiques, biscuits ou produits à base de pâtes.

La stratégie UE "De la ferme à la table" identifie les insectes comme une source de protéines de substitution qui peut soutenir la transition de l'Union vers un système alimentaire plus durable. "Des millions de personnes consomment déjà des insectes chaque jour. En outre, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) qualifient les insectes de source alimentaire saine et très nutritive à forte teneur en matières grasses, protéines, vitamines, fibres et minéraux".

La décision formelle de la Commission doit être adoptée dans les prochaines semaines.