"La Cinéscénie n'accueillera pas plus de 5.000 spectateurs dès sa prochaine représentation", a annoncé sur son compte Twitter Le Puy du Fou, le deuxième parc à thème le plus fréquenté en France (avec plus de 2,3 millions de visiteurs en 2019), après Disneyland Paris. Interrogé par l'AFP, le président du Puy du Fou Nicolas de Villiers a assuré comprendre "les inquiétudes". "Nous avions tous les accords pour ouvrir selon la forme adoptée et selon le protocole sanitaire", a aussi affirmé le dirigeant du parc, situé en Vendée (ouest). "... nous souhaitons mettre fin aux questionnements en ouvrant une tribune de 5.000 places au lieu de trois tribunes dès vendredi prochain", a ajouté M. de Villiers, soulignant que la réduction de cette jauge a été décidée de la "propre initiative" du parc. Les images de 12.000 spectateurs - portant tous un masque de protection - répartis dans trois tribunes distinctes et séparées par des plaques de plexiglas avaient suscité un début de polémique sur les réseaux sociaux.