Une décision sur l'autorisation au sein de l'UE du vaccin AstraZeneca/Oxford contre le Covid-19 pourrait être prise fin janvier, a estimé vendredi l'Agence européenne des médicaments (EMA), mise sous pression par les Etats membres.

"Après avoir reçu plus de données de la société, l'EMA s'attend à ce qu'AstraZeneca soumette une demande de mise sur le marché conditionnelle pour son vaccin la semaine prochaine, avec une conclusion possible fin janvier", a annoncé l'agence basée à Amsterdam à l'occasion d'une réunion publique.

"Cela dépendra bien sûr des données que nous recevrons et de la progression de l'évaluation", a déclaré la directrice générale de l'EMA, Emer Cooke, lors de cette réunion en visioconférence.

"Une fois que nous aurons reçu la candidature, nous ferons une annonce publique à ce sujet", a-t-elle ajouté.

L'EMA avait précédemment indiqué que des informations supplémentaires liées à la sécurité et à l'efficacité du vaccin développé par le groupe AstraZeneca avec l'université d'Oxford étaient jugées "nécessaires".

Le vaccin est actuellement soumis à un "examen continu", qui permet au régulateur européen d'examiner les données de sécurité et d'efficacité des vaccins au fur et à mesure de leur parution, avant même qu'une demande formelle d'autorisation soit déposée par le fabricant.

Cette procédure permet d'accélérer l'évaluation d'une demande d'autorisation de mise sur le marché une fois que celle-ci est formulée.

L'EMA a autorisé le 21 décembre le vaccin contre le Covid-19 Pfizer/BioNTech et le 6 janvier celui de Moderna, pour lesquels la Commission européenne a aussitôt donné son feu vert.