Une voiture a pour la première fois circulé lundi sur le nouveau pont de Gênes (nord de l'Italie), reconstruit après l'effondrement de l'ouvrage qui avait fait 43 morts en août 2018, a-t-on appris auprès des responsables du chantier.

Le véhicule était conduit par Pietro Salini, PDG de Webuild (ex-Salini-Impregilo), groupe de BTP chargé, avec Fincantieri et Italferr, de construire le nouveau pont dessiné par l'architecte italien Renzo Piano. Le 14 août 2018, sous une pluie battante, le pont autoroutier Morandi, du nom de l'ingénieur qui l'avait conçu, s'était effondré subitement, entraînant dans sa chute des dizaines de véhicules. La catastrophe avait fait 43 morts, dont quatre enfants. "Traverser ici aujourd'hui est une émotion unique, cela met en lumière tous les efforts et la passion de ces mois. 

Cela prouve aussi qu'en Italie, de grands travaux peuvent être réalisés et qu'ils peuvent être faits rapidement", a déclaré M. Salini dans un communiqué. Réalisée en moins de deux semaines, la dalle de béton du pont "est maintenant terminée, tandis que des panneaux photovoltaïques sont en cours de montage pour assurer l'autonomie énergétique" de l'ouvrage, précise Webuild. 

Le chantier du nouveau pont de Gênes, viaduc de 1.067 mètres de long enjambant une partie de la ville portuaire, est entré dans sa phase ultime et ses responsables prévoient son achèvement d'ici fin juillet, soit moins de deux ans après l'effondrement du pont précédent.