C’est l’histoire d’un voyage qui se transforme en un beau projet humanitaire. En été 2020, Éléonore, Rodolphe et Quentin projettent de partir à vélo sur la route de la soie en Asie centrale. Mais la crise du coronavirus passe par là et met rapidement un terme à leurs plans. Malgré les différents challenges causés par les conditions sanitaires, ils décident finalement de tenter tout de même leur chance de voyager en Europe. "Nous avons voulu transformer cet échec en opportunité", explique Quentin. Ces jeunes, âgés de 25 à 27 ans, prennent alors la décision de contribuer à l’aide apportée à ceux qui ont été le plus touchés par la pandémie de coronavirus.

Le mardi 14 juillet, ils s’envolent vers Budapest afin de revenir à Bruxelles à vélo. Deux mille kilomètres attendent les trois compères. L’objectif ? Récolter des fonds pour aider à financer le projet humanitaire "Lebanon on Wheels" de l’Ordre de Malte. Projet qui vise à venir en aide à des enfants avec des déficiences mentales au Liban, pays qui fait actuellement face à une grave crise économique due au coronavirus. "Il y a deux équipes dans le projet : une équipe allemande qui démarrera en août et une équipe belge, la nôtre. Ensemble nous espérons récolter 14 000 euros", indique Quentin. Cet argent doit permettre de financer deux ans d’éducation spécialisée pour sept jeunes en difficulté à Beyrouth.

Éléonore, Rodolphe et Quentin sont particulièrement enthousiastes à l’idée de ce projet. "Nous voulions vraiment faire profiter une association dont nous étions sûrs du résultat", explique Rodolphe. Ils espèrent d’ailleurs pouvoir se rendre au Liban quand les conditions sanitaires le permettront "pour voir le résultat mais surtout rencontrer ces personnes ".

En attendant, les trois sportifs poursuivent leur périple avec une moyenne d’un peu plus de 100 km par jour. Ils ont lancé un appel sur les réseaux sociaux pour trouver où loger tout au long de leur parcours passant par la Hongrie, la Slovaquie, l’Autriche, l’Allemagne, le Luxembourg et la Belgique. "Nous sentons qu’il y a un élan de solidarité de la part des gens pour nous accueillir chez eux et ça, ça donne vraiment envie de continuer", se réjouit Quentin.

L’arrivée est prévue le 31 juillet à Bruxelles.

Si vous voulez soutenir l’aventure, la cagnotte est disponible à l’adresse suivante https://www.lebanononwheels.com/donate-now