La voiture, une Volkswagen vert foncé qui n'a pas provoqué de dégâts sur le site, en plein coeur de la capitale allemande, comportait des inscriptions à la peinture blanche sur sa carrosserie appelant à stopper la "politique de mondialisation" et clamant "Vous êtes de fichus tueurs d'enfants et de vieillards".

Le conducteur interpellé, âgé de 54 ans, était entendu en fin de matinée par les policiers.

La voiture présentait elle-même peu de dégâts. Elle a été en partie stoppée par des plots destinés à empêcher toute attaque à la voiture-bélier contre la chancellerie, occupée depuis 15 ans par Angela Merkel.

"En raison de la très faible vitesse" à laquelle roulait le véhicule, la police exclut toute "tentative d'intrusion" et penche pour un acte destiné à attirer l'attention, selon un porte-parole de la police, Thilo Cablitz.

L'enquête devra déterminer si cet acte est lié à "un état mental ou à une autre raison".

A aucun moment les personnes présentes dans la chancellerie, dont Angela Merkel, n'ont été exposées à un quelconque danger, a assuré la police.

Les médias allemands ont rapporté que cet homme avait utilisé le même véhicule en 2014 pour tenter de pénétrer dans le périmètre de sécurité de la chancellerie avec un slogan contre le réchauffement climatique et un message: "Nicole, je t'aime!".