Le secteur s'oriente vers "une saison blanche". En effet, "une réouverture mi ou fin février paraît hautement improbable", a déclaré M. Lemoyne à la presse, quelques heures après un Conseil de défense et une réunion en visioconférence avec les acteurs de la montagne.

Les représentants du secteur espéraient une réouverture "pour assurer la survie de l'écosystème montagne" et "limiter l'impact social" sur un secteur qui représente entre 250.000 et 400.000 emplois directs et indirects.

Mais la situation sanitaire ne s'améliore pas. Mardi, le nombre de malades du Covid-19 accueillis en un jour dans les services de réanimation est repassé au-dessus des 300, ce qui n'avait plus été le cas depuis le 19 novembre, à la sortie de la deuxième vague.

Sur les sept derniers jours, plus de 10.000 nouvelles hospitalisations ont été enregistrées, un indicateur qui progresse également. Le niveau des décès à l'hôpital reste stable, à 373 morts mardi, soit un bilan total de 71.342 morts depuis le début de l'épidémie (hôpital et maisons de repos confondus).

Un peu plus tôt, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, avait annoncé qu'il n'y aura "pas d'évolution des restrictions nationales cette semaine", sans se prononcer sur d'éventuels allègements.