"Sortie de l'hôpital, je remercie toutes celles et ceux qui m'ont témoigné leur amitié. Ma détermination et mon enthousiasme sont intacts!", la candidate écologiste a rassuré ses supporters via Twitter cet après-midi, à sa sortie de l'hôpital. Elle y avait été admise dimanche soir après une chute dans les escaliers, à la sortie d'un cinéma. Elle venait d'y voir "38 témoins" de Lucas Belvaux, une histoire de non-assistance à femme en danger, a rapporté son parti.

La chute n'a, a priori, pas été provoquée par un malaise cardiaque. "Les investigations cardio-vasculaires ont été négatives, la chute est donc très vraisemblablement d'origine mécanique", écrit encore l'AP-HP. Son porte-parole, Sergio Coronado, a dit sur BFM-TV qu'"un point" serait fait avec elle sur l'éventuel "allègement de son agenda" mais cette chute est "sans conséquence directe pour la campagne" et le meeting de Nantes prévu mercredi "est maintenu", a-t-il répété.

Eva Joly, 68 ans, créditée de 2% des voix des intentions de vote dans les sondages, a toutefois annulé sa participation lundi matin à une émission de radio.