Une explosion a eu lieu dans le métro de Saint-Pétersbourg en Russie. On dénombre au moins 11 morts et 47 blessés, selon le ministère russe de la Santé. L'explosion aurait eu lieu au moment où le métro arrivait à la station Institut de technologie en provenance de la station Sennaïa (Plochtchad), vers 14h40 (heure locale). "L'explosion a eu lieu entre deux stations mais le conducteur a pris la bonne décision de continuer sa route jusqu'à la station, ce qui a permis de procéder rapidement à l'évacuation et à l'aide aux victimes", a déclaré dans un communiqué le Comité d'enquête.

Une enquête est ouverte pour "acte terroriste".

Le Comité antiterroriste a annoncé avoir désamorcé une "bombe artisanale" dans une autre station très fréquentée du centre, "Plochtchad Vosstaniïa", sur la principale artère de la ville, la perspective Nevski et en face de la gare desservant Moscou.

Sur des photos circulant sur les réseaux sociaux, l'on peut voir une rame dont les portes ont été éventrées par l'explosion. Selon la ministre de la Santé Veronika Skvortsova, interrogée par la chaîne publique d'information en continu Rossia-24, "sept personnes sont mortes sur place, un homme est mort dans une ambulance et 39 personnes ont été hospitalisées, dont deux sont décédées à l'hôpital", soit un total de 10 morts. "Six personnes se trouvent dans un état grave", a-t-elle précisé.

La totalité des stations du métro ont été fermées, selon le service de presse du métro cité par l'agence Interfax. Plusieurs artères de Saint-Pétersbourg ont aussi été fermées pour laisser passer des ambulances..

Le président russe, Vladimir Poutine, a précisé que les circonstances du drame n'ont pas encore été clairement établies et que toutes les hypothèses, y compris la piste terroriste, étaient examinées. Les autorités ont annoncé le renforcement des mesures de sécurité dans le métro de Moscou et les aéroports. A Saint-Pétersbourg, l'ensemble des stations de métro ont été fermées et la municipalité a décrété trois jours de deuil.


L'auteur présumé filmé par les caméras de surveillance

Les caméras de surveillance ont filmé l'auteur présumé de l'explosion survenue lundi dans une rame de métro à Saint-Pétersbourg, rapporte l'agence de presse russe Interfax sur base des informations d'un représentant des autorités sous couvert de l'anonymat. L'explosion est survenue entre les stations Sennaïa Plochiad et Tekhnologuitcheski Institout. Selon des informations non confirmées, elle aurait pris dans une mallette.




Les Affaires étrangères ont eu contact avec tous les Belges enregistrés

Les Affaires étrangères sont entrées en contact avec 33 ressortissants belges qui se trouvaient à Saint-Pétersbourg au moment de l'explosion dans le métro. L'ensemble des personnes contactées sont saines et sauves, indique le porte-parole des Affaires étrangères Didier Vanderhasselt. Les voyageurs peuvent s'inscrire sur le site Travellers online des Affaires étrangères avant de partir à l'étranger. En cas d'événements graves, le ministère prend contact par sms avec eux.

Le ministère a eu contact avec 33 personnes qui se trouvaient à Saint-Pétersbourg, indique le porte-parole qui ne peut cependant exclure la présence de Belges parmi les victimes tant que les autorités russes ne l'ont pas confirmé officiellement.