Le leader de la France insoumise faisait sa grande rentrée à l'Assemblée nationale ce mardi matin. Fier de présenter son groupe politique fraîchement élu, composé de 17 députés, Jean-Luc Mélenchon s'est rendu face aux journalistes qui l'attendaient sous un soleil de plomb.

"On voulait se retrouver dehors pour que vous puissiez un peu nous voir", a-t-il commencé, avant de s'interrompre aussi soudainement. "Non, mettez-vous de l'autre côté. Vous ne passerez pas votre bras du côté de la tête de cette dame", a-t-il ordonné à un journaliste qui tentait de se frayer un chemin entre ses confrères et les députés "insoumis". Guettant les déplacements du journaliste, le héraut de la gauche radicale le réprimandait à nouveau : "Non Monsieur. Un peu moins de machisme ça vous ferez du bien. Non plus, là il y a encore quelqu’un. Vous allez encore changer de place !"

Se mettant alors dans la peau d'un professeur gérant un rang d'élèves, il réclamait que d'autres journalistes se meuvent. Le désordre ainsi provoqué ne lui convenant pas, Mélenchon tranchait : "Bon, la conférence de presse est terminée".

Face aux réclamations des journalistes, il se ravisait aussitôt : "Alors demandez à vos collègues de se tenir dans le respect des députés".

Bien remonté, l'élu de Marseille s’épanchait ensuite sur les nouveaux visages de "La République en Marche" au Parlement. "Il y en a quand même... ils ne sont au courant de rien. Quand on va leur expliquer... Non mais il y a des braves gens là-dedans", a-t-il lâché il avec mépris.

Jean-Luc Mélenchon a pris en exemple Cédric Villani, le célèbre mathématicien investi dans l'Essonne par le parti d'Emmanuel Macron. "J'ai vu le matheux-là. Je vais lui expliquer ce que c'est qu'un contrat de travail, il va tomber par terre (...) Il ne sait pas que la journée de huit heures, c'est cent ans de lutte. Le gars, il croit que ça a toujours été comme ça."


Peu de temps après, Cédric Villani a rétorqué au trublion, stipulant qu'en tant qu directeur de l’Institut Heny Poincarré, il a déjà vu des contrats de travail. "Mais c'est toujours un plaisir de recevoir des cours particuliers !"