International

Les ambassades ont plutôt l’habitude d’invoquer leur inviolabilité pour maintenir à distance les forces de l’ordre du pays d’accueil. C’est ainsi que le dissident chinois Fang Lizhi est resté près d’un an à l’ambassade des États-Unis à Pékin après le massacre de Tian’anmen ou que Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, a vécu dans celle d’Équateur à Londres de 2012 à 2019.

(...)