Trois Femen ukrainiennes, militantes connues pour leurs apparitions seins nus, ainsi qu'un ancien photographe de l'AFP ont été interpellés samedi à Kiev au moment où les trois femmes tentaient de manifester contre la visite du président russe Vladimir Poutine, a indiqué samedi la police.

Une patrouille de police a vu trois jeunes femmes seins nus avec des inscriptions sur leurs corps et un homme qui les prenait en photo", a indiqué un porte-parole de la police. "Ils ont refusé d'obtempérer et ont été interpellés et amenés dans un commissariat", a précisé le porte-parole Igor Mikhalko.

Femen a auparavant déclaré que trois de ses militantes et le photographe avaient été "passés à tabac par des inconnus qui les ont ensuite emmenés en voiture vers une destination inconnue".

Selon Anna Goutsol, dirigeante du mouvement, il s'agit du photographe Dmitri Kostioukov qui avait travaillé au bureau de Moscou de l'AFP.

Dans la matinée c'est Anna Goutsol elle-même qui a été agressée peu avant le début de la visite en Ukraine de Poutine qui y participe à des célébrations religieuses pour le 1.025e anniversaire de l'introduction du christianisme dans la Russie kiévienne.

Vladimir Poutine est arrivé samedi en Ukraine, une ancienne république soviétique, pour y célébrer le 1.025e anniversaire de l'introduction du christianisme dans la Russie kiévienne.