Pourtant visage de la droite républicaine, Fillon aura réussi un virage communicationnel… sans toutefois convaincre les Français votants, qui sont 19,7% à avoir opté pour lui. Voici ses principales déclarations :

- "Malgré tous nos efforts,ma détermination, je n'ai pas réussi à vous convaincre. Les obstacles mis sur ma route étaient trop nombreux, trop cruels. Le moment venu, la vérité de cette élection sera écrite. Dans l'immédiat, j'assume mes responsabilités. Cette défaite est la mienne et c'est à moi et à moi seul qu'il convient de la porter."

- "J'adresse à tous ceux qui ont voté pour moi, tous ceux qui depuis 4 ans, me soutiennent avec dévouement et avec courage un message d'amitié. (...) Les électeurs de droite et du centre doivent rester unis pour les législatives. Restez unis, restez déterminés, ne vous dispersez pas."

- "Croyez-moi, votre force va compter, la France en a besoin."

- "L'abstention n'est pas dans mes gènes, surtout lorsque l'extrême droite passe le premier tour. (...) L’extrémisme ne peut apporter que malheur et division (...) Je voterai en faveur d'Emmanuel Macron."

- "Il revient de vous battre et de vous unir pour ce rêve qui est en chacun d'entre vous. J'ai confiance en vous et je me permets de vous dire que je crois en ce pays."