La musique électronique tonnait dans les baffles du Pulse, boite de nuit gay inondée par la lumière stroboscopique en cette nuit chaude en Floride. Avant qu'au moins 50 personnes ne soient massacrées.

Le club Pulse d'Orlando, théâtre dimanche de la pire fusillade de l'histoire des Etats-Unis, s'affiche comme l'un des établissements emblématiques de la cause des personnes LGBTI (lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres, intersexuées) en Floride et dans tout le pays.

La fête battait son plein à 02H00 du matin.

A minuit, le Pulse avait organisé ce qui a fait sa réputation en Floride: une soirée "latine" haute en couleur, sexy et tapageuse.

La boîte se présente comme "le club le plus chaud d'Orlando", selon son site internet agrémenté de nombreuses photos parfois un brin sulfureuses.

Une vidéo postée sur le site Periscope montre, apparemment quelques heures avant la tuerie de dizaines de clients, dansant, levant leurs verres, riant bruyamment, prenant parfois une pose suggestive.

Puis soudain, le vacarme déchirant d'une arme.

"Quelqu'un a commencé à tirer. Les gens se sont jetés sur le sol", a raconté l'un des clients de la discothèque, Ricardo Negron, cité sur SkyNews. "Il y a eu une courte pause dans les tirs et certains d'entre nous ont pu se lever et sortir en courant vers l'arrière" de l'établissement.

Ce témoin survivant affirme avoir entendu "des tirs continus" pendant probablement moins d'une minute.


Comme ce fut le cas dans l'attentat jihadiste du Bataclan à Paris le 13 novembre dernier (90 morts), des témoins ont raconté n'avoir pas immédiatement réalisé qu'il s'agissait de coups de feu.

Il y avait des centaines de fêtards dans la discothèque en cette nuit chaude en Floride, l'un des Etats les plus touristiques des Etats-Unis avec quelque 100 millions de visiteurs par an.

Sur CNN, Christopher Hanson a également témoigné de l'horreur de la soirée: "Je n'ai vu aucun des tireurs. J'ai juste vu des corps tomber. J'étais au bar pour commander un verre, je suis tombé, j'ai rampé pour sortir. Les gens essayaient de sortir par derrière. Quand je suis arrivé dans la rue, il y avait du monde, du sang partout".


Le gouverneur de Floride: "clairement un acte de terrorisme"

La pire fusillade de l'histoire des Etats-Unis, qui a fait 50 morts dans un bar gay de Floride dimanche, est "clairement un acte de terrorisme", a affirmé le gouverneur de l'Etat, Rick Scott.

Le tireur -- qui est mort lors d'un échange de tirs avec la police -- est un citoyen américain d'origine afghane âgé de 29 ans, Omar Mateen, selon plusieurs médias américains.


Les premières pensées exprimées dans la classe politique belge

Plusieurs personnalités politiques belges ont commencé dimanche à exprimer, via les médias sociaux, leurs sentiments de tristesse, voire d'horreur à la suite de la fusillade qui a fait 50 morts, dimanche dans un club gay d'Orlando, en Floride (Etats-Unis). Disant "se joindre aux familles dans leur chagrin", le Premier ministre Charles Michel s'est dit "profondément attristé par la perte de tant de vies innocentes dans la fusillade d'Orlando".

Le ministre des Affaires Etrangères Didier Reynders s'est déclaré "profondément choqué par le massacre insensé d'Orlando". "Mes pensées vont aux victimes, aux familles et à tous nos amis américains", a-t-il ajouté.

De son côté, le président du PS, Elio Di Rupo, s'est dit "horrifié par les événements survenus à Orlando" et a adressé tout son soutien aux victimes et sa sympathie à leurs proches.


Les fusillades les plus meurtrières aux Etats-Unis depuis 25 ans

La fusillade dimanche à l'aube dans une discothèque gay d'Orlando, en Floride, qui a fait au moins 50 morts, est la plus meurtrière de l'histoire des Etats-Unis. Voici les tueries les plus sanglantes des 25 dernières années dans ce pays.

- 16 oct 1991: Un homme tue 22 personnes dans un restaurant de Killeen (Texas) et en blesse une vingtaine avant de se donner la mort.

- 16 avr 2007: Un étudiant de 23 ans d'origine coréenne tue 32 personnes avant de se donner la mort sur le campus de l'université de Virginia Tech à Blacksburg (Virginie, est).

- 14 déc 2012: Un jeune homme tue 26 personnes, dont 20 enfants de CP, dans l'école de Sandy Hook à Newtown (Connecticut, nord-est), avant de se suicider.

- 2 déc 2015: Deux islamistes radicalisés d'origine pakistanaise ouvrent le feu lors d'un déjeuner de Noël à San Bernardino (Californie, ouest), faisant 14 morts et 22 blessés.

COLUMBINE

Le 20 avril 1999, à Littleton (Colorado, ouest), deux lycéens ouvrent le feu au lycée Columbine et tuent 12 élèves et un enseignant et blessent 24 autres personnes. Les deux tireurs se suicident sur les lieux du massacre.

AURORA

Le 20 juillet 2012, un jeune homme lourdement armé fait irruption dans un multiplexe d'Aurora (Colorado, ouest) et ouvre le feu sur le public d'une séance de minuit de "Batman", faisant 12 morts et 70 blessés. L'auteur de la tuerie, James Holmes, a été condamné en août 2015 à la prison à perpétuité sans possibilité de libération.

FORT HOOD

Le 5 novembre 2009, un psychiatre militaire d'origine palestinienne déclenche la plus grave fusillade sur une base militaire américaine, tuant 13 personnes et en blessant 42 à Fort Hood (Texas, sud), avant d'être blessé et maîtrisé.