Le président français François Hollande a exprimé mercredi soir au Canada la "totale solidarité de la France" après la fusillade au Parlement d'Ottawa, au cours de laquelle un soldat canadien a été tué, a indiqué l'Elysée dans un communiqué.

Le Président de la République, qui se tient "informé" de l'évolution dans la capitale canadienne, a exprimé "la totale solidarité de la France à l'égard du Canada et tirera toutes les conclusions de ce qui vient de se produire", selon ce communiqué.

Un soldat canadien a été tué par balles mercredi aux abords du Parlement d'Ottawa, où une fusillade a éclaté mercredi.

Le ministre du Travail Jason Kenney a également indiqué qu'un garde de sécurité du Parlement avait été blessé lors de la fusillade à l'intérieur du bâtiment.

Il s'agit du second militaire à perdre la vie en trois jours au Canada alors que le gouvernement avait récemment mis en garde contre des menaces d'attaques terroristes.


Obama condamne des "attaques scandaleuses"

Le président américain Barack Obama a condamné les "attaques scandaleuses" dont le Canada a été la cible après la mort d'un soldat au Québec lundi et une fusillade mercredi à Ottawa dans laquelle un militaire a également été tué.

M. Obama a exprimé la solidarité du peuple américain avec le Canada lors d'une conversation téléphonique avec le Premier ministre canadien Stephen Harper, a indiqué la Maison Blanche.

Le président américain a réaffirmé l"amitié et l'alliance" qui existent entre les deux pays et offert au Canada toute aide dont il pourrait avoir besoin "pour répondre à ces attaques".


Cameron consterné

"Je suis consterné" par cette attaque, a écrit le Premier ministre britannique David Cameron sur son fil Twitter.