La police néerlandaise a interpellé lundi un homme soupçonné d'avoir ouvert le feu dans la matinée dans un tramway à Utrecht, faisant trois morts et cinq blessés, a annoncé le chef de la police.

"On vient de nous informer que le suspect a été arrêté", a déclaré le chef de la police d'Utrecht, Rob van Bree, lors d'une conférence de presse. Les autorités avaient auparavant indiqué être à la recherche de Gökmen Tanis, 37 ans, originaire de Turquie, et avaient rendu publique la photo.

A noter qu'un troisième suspect a été interpellé lundi soir. Il n'a pas été précisé à quel degré l'individu était impliqué dans l'attaque, a indiqué la police au programme de télévision Pauw & Jinek.


Les services de renseignement turcs réunissent des informations sur la fusillade

Les services de renseignement turcs sont en train de réunir des informations sur la fusillade aux Pays-Bas et dont l'auteur présumé est né en Turquie, a indiqué le président Recep Tayyip Erdogan. "Nos services de renseignement sont en train de regarder tout cela. Notre chef des renseignements m'a dit qu'il allait rassembler des informations puis qu'il reviendrait vers moi. J'attends", a déclaré M. Erdogan lors d'un entretien avec la chaîne de télévision turque Ulke TV.

"Certains disent que (la fusillade) est un différend familial, d'autres disent que c'est un acte terroriste", a-t-il ajouté.

Selon les médias turcs, le principal suspect, Gökmen Tanis, est né à Yozgat, dans le centre de la Turquie.

Les autorités des Pays-Bas ont évoqué la piste "terroriste", précisant dans la soirée que le motif n'était pas clair.

Mais l'agence de presse étatique turque Anadolu, citant des "proches" de l'assaillant présumé, évoque un possible "différend familial".

Dans un communiqué publié lundi soir, le ministère turc des Affaires étrangères a "fermement condamné l'attaque (...) qui que soit son auteur et quelles que soient ses motivations".

Gökmen Tanis
Gökmen Tanis © Gökmen Tanis (AFP)

Des précédents avec la justice

Selon la chaîne NOS, Gökmen Tanis aurait eu des précédents avec la justice. Il serait impliqué dans les faits suivants :

  • Cambriolage d’un camion en 2012
  • Tentative d’homicide en décembre 2013
  • Vol à l’étalage en 2014
  • Menace et crachat sur agent en 2014
  • Conduite en état d’ébriété en 2014
  • Viol en juillet 2017, le jugement est toujours en cours.