Le Premier ministre Guy Verhofstadt, qui assure également avec la Belgique la présidence tournante de l’Union européenne, a condamné mardi «avec la plus extrême fermeté » les attentats qui ont touché plusieurs immeubles au Etats-Unis.

«Au nom de l’Union européenne, ils condamnent avec la plus extrême fermeté ces actes de barbarie qui frappent lâchement des civils innocents », a précisé par téléphone le porte-parole, qui lisait le texte d’une déclaration officielle.

«Ils présentent leurs sincères condoléances aux familles des victimes et à la nation américaine. Ils réitèrent la ferme condamnation du terrorisme et leur détermination à le combattre par tous les moyens disponibles ».

«Ils expriment leur entière et totale solidarité avec la nation américaine », a-t-il dit.

Le porte-parole a ajouté que le «centre de crise », qui rassemble plusieurs ministères belges concernés, avait été activé.

  • Le roi Albert II a exprimé "son horreur" devant les attentats qui ont visé les deux tours du World Trade Center à New York, a indiqué mardi soir le porte-parole du palais royal, interrogé par l'agence Belga. "Le Roi exprime son horreur, son profond chagrin et adresse sa sympathie aux familles des victimes", a ajouté Pierre-Emmanuel De Bauw, confirmant l'envoi d'un télégramme du Roi au président George W. Bush. Le porte-parole a par ailleurs indiqué que le roi Albert II recevra mercredi l'ambassadeur des Etats-Unis, sans donner plus de précisions.

  • Le président palestinien Yasser Arafat a fermement «condamné » les attentats perpétrés mardi aux Etats-Unis, qu’il a qualifiés de «totalement inacceptables », et a présenté ses condoléances «au peuple américain, au président Bush et à son gouvernement ».

    «Nous condamnons totalement » ces attentats, a-t-il déclaré en arabe à la presse à l’issue d’une entrevue avec l’émissaire européen pour le Proche-Orient, Miguel Angel Moratinos.

    «Je présente mes condoléances au peuple américain, au président Bush et à son gouvernement, pas seulement en mon nom, mais au nom du peuple palestinien », a-t-il déclaré, affirmant que les attaques terroristes de mardi contre New York et Washington étaient «totalement inacceptables » et «incroyables ». «Nous sommes complètement stupéfaits », a-t-il dit.

  • Le président russe Vladimir Poutine a envoyé un télégramme au président américain George W. Bush dans lequel il déclare que de «tels actes inhumains ne doivent pas rester impunis», après la série d’attentats ayant touché New York et Washington mardi, selon Interfax.
  • L’ancien président soviétique Mikhaïl Gorbatchev a déclaré mardi soir que les attentats terroristes ayant frappé les Etats-Unis sont «non seulement une tragédie nationale, mais une tragédie pour toute l’humanité ».

    «J’estime que les Etats et les nations doivent s’unir contre cette déraison, faire tout pour arrêter l’escalade de la terreur », ajoute M. Gorbatchev dans un message de condoléances adressé à l’administration et à la nation américaines, cité par Interfax.

  • Le président français Jacques Chirac, rentré d’urgence à Paris après les attentats survenus aux Etats-Unis, a convoqué mardi soir un conseil restreint, a annoncé le porte-parole de l’Elysée, Catherine Colonna.

    Ce conseil restreint réunira, autour du chef de l’Etat, le Premier ministre Lionel Jospin, le ministre de l’Intérieur Daniel Vaillant, le ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine et le ministre de la Défense Alain Richard.

    MM. Vaillant, Védrine et Richard devaient auparavant se réunir avec M. Jospin.

  • Le Premier ministre libanais, Rafic Hariri a déclaré mardi qu’il était «profondément choqué » par les attentats à New York et Washington, aux Etats-Unis.

    «Je présente mes condoléances au président américain Georges W. Bush, au peuple américain et aux parents des victimes à la suite de ces actes qui sont contraires à tous les principes humanitaires et à ceux de toutes les religions », a-t-il dit à la presse.

    Des tirs de joie ont éclaté dans les camps de réfugiés palestiniens du Liban à l’annonce des attentats.

  • Le chancelier allemand Gerhard Schroeder a condamné mardi avec «la plus grande force » les «attentats abominables » perpétrés aux Etats-Unis contre le World Trade Center et le Pentagone, dans un message adressé au président américain George W. Bush.

    «J’ai appris avec effroi les attentats abominables contre le World Trade Center et le Pentagone, dans lesquels tant d’êtres humains ont perdu la vie. Mon gouvernement condamne avec la plus grande force ces actes terroristes », a déclaré le dirigeant allemand, selon un communiqué de son service de presse.

    «Le peuple allemand se tient aux côtés des Etats-Unis dans ces heures terribles. Je souhaite vous exprimer, ainsi qu’au peuple américain, aux victimes et à leurs familles , mes profondes condoléances et ma solidarité sans limite », a ajouté M. Schroeder.

  • Le ministre brésilien des Affaires étrangères, Celso Lafer, a exprimé mardi la solidarité de son pays envers le gouvernement des Etats-Unis après les attaques terroristes survenues à New York et Washington et a condamné le terrorisme.

    Mis au courant des attaques terroristes aux Etats-Unis alors qu’il donnait une conférence de presse à Sao Paulo, M. Lafer a déclaré que son gouvernement enverrait un message officiel de solidarité au gouvernement des Etats-Unis.

    «Sans aucun doute, nous enverrons un message de solidarité » aux Etats-Unis, a dit Lafer avant d’ajouter que «notre politique de condamnation du terrorisme est sans équivoque car il représente la barbarie ».

    «Des actes de ce type sont d’une gravité immense et sont très préoccupants », a conlu M. Lafer.

  • Le président tchèque Vaclav Havel s’est déclaré «bouleversé » mardi par une «attaque terroriste inouïe » qui a frappé des bâtiments importants à New York et à Washington, a annoncé la chancellerie présidentielle tchèque.

    M. Havel exprime en même temps ses condoléances pour les victimes des attentats perpétrés contre le World Trade Center et le Pentagone, et espère que les coupables de ces «actes épouvantables » seront punis, selon un communiqué signé par le porte-parole de la présidence, Ladislav Spacek.

  • Le haut représentant de l’Union européenne pour la politique extérieure Javier Solana a qualifié d’«actes monstrueux» les attentats perpétrés mardi aux Etats-Unis, lors d’une visite en Ukraine, a rapporté Interfax.«Nous condamnons de tout notre coeur ces actes terroristes monstrueux et exprimons notre solidarité avec le peuple américain et les familles de toutes les victimes», a-t-il déclaré à l’aéroport de Simféropol (Ukraine), avant de partir pour Bruxelles.
  • Le gouvernement espagnol, réuni mardi en cellule de crise, a condamné «le monstrueux attentat terroriste» aux Etats-Unis, faisant part de la solidarité de l’Espagne au peuple américain, a annoncé le premier vice-président du gouvernement et ministre de l’Intérieur Mariano Rajoy.

    M. Rajoy, qui a lancé un appel au calme, a déclaré que les forces espagnoles de sécurité ont été placées «en état d’alerte», et que des mesures accrues de sécurité ont été prises, notamment «pour protéger les intérêts américains en Espagne». Tous les vols à destination des Etats-Unis ont été annulés à cause «des horribles attentats», a affirmé M. Rajoy, précisant que les avions déjà partis ont fait demi-tour pour rejoindre l’Espagne ou des aéroports de remplacement. Le gouvernement espagnol considère que «le terrorisme est la plus grande menace pour la communauté internationale, pour la vie des personnes, leur liberté et leurs droits démocratiques», a ajouté M. Rajoy. «La lutte contre le terrorisme doit être une action concertée de tous les pays démocratiques».

  • Jacques Rogge, président du Comité international olympique (CIO), a exprimé la sympathie de l'ensemble du mouvement olympique aux familles des victimes des attaques terroristes qui ont visé les Etats-Unis, dans un communiqué publié mardi, à Lausanne. "L'atrocité des attaques perpétrées ce matin aux Etats-Unis a laissé le CIO dans un profond état de choc et d'incrédulité", indique le communiqué qui précise que Jacques Rogge a transmis ses condoléances au président des Etats-Unis, au comité national olympique des Etats-Unis (USOC) et au comité d'organisation des jeux Olympiques d'hiver 2002 de Salt Lake City.
  • Le pape Jean-Paul II a vivement condamné mardi «la violence qui ne construit rien», après les attentats commis aux Etats-Unis, dans un télégramme adressé au Président américain George W. Bush, a annoncé son porte-parole dans un communiqué. Le souverain pontife «a été informé constamment du déroulement de cette énorme tragédie et il a, dès le premier moment, prié Dieu pour qu’il accorde le repos éternel aux nombreuses victimes et le courage à leurs familles», a déclaré le porte-parole du Vatican, Joaquim Navarro-Valls.

    «Il a immédiatement tenu à adresser un message au président des Etats-Unis pour lui dire qu’il se sentait proche de lui et de tout le peuple américain en ces moments de souffrance et d’épreuve», a ajouté le porte-parole.