Des responsables de plusieurs pays situés dans la partie nord de la zone de recherches de l’avion de ligne malaisien disparu depuis le 8 mars ont déclaré lundi n’avoir décelé aucune trace de l’appareil après avoir été sollicités par la Malaisie. Le vol MH370 de Malaysia Airlines a disparu des écrans radars une heure après son décollage de Kuala Lumpur à destination de Pékin avec 239 personnes à bord. Dix jours plus tard, le Boeing 777 reste introuvable et les enquêteurs ont désormais la ferme conviction qu’il a effectué plusieurs milliers de kilomètres après avoir changé de cap et rompu toute communication en survolant le golfe de Thaïlande.

Arnaud Palisson, consultant en renseignement et sûreté des infrastructures complexes, a exploré toutes les pistes possibles - à part celle d’un enlèvement par des extraterrestres.