Au moins sept personnes dont deux enfants ont trouvé la mort dans des coulées de boue dimanche au Sri Lanka, où plus de 750.000 personnes ont été chassées de leurs habitations pas les inondations, ont annoncé les autorités. Un garçon de 6 ans et une fillette de 9 ans ont été tués au cours d'incidents séparés dans le district de Badulla (centre).

De fortes pluies ont provoqué des inondations dans le centre et l'est du pays où plus de 750.000 personnes ont dû quitter leurs habitations inondées, a indiqué N. B. Weragama, un responsable du centre de gestion des catastrophes. Les pluies de la mousson provoquent fréquemment des morts et des dommages. En novembre dernier, l'armée avait été déployée pour venir en aide à des milliers de sinistrés des inondations dans la capitale, Colombo. Les autorités avaient alors estimé que quelque 300.000 personnes ne pouvaient rester dans leurs maisons endommagées.

Le Sri Lanka, une île tropicale de 20 millions d'habitants au sud-est de l'Inde, est balayé par deux saisons de la mousson, entre mai et septembre puis de décembre à février.

Ce pays, relativement riche par rapport à ses voisins d'Asie du Sud, compte sur ces pluies saisonnières pour irriguer les terres et alimenter des barrages électriques. Mais chaque année, ces intempéries font des victimes et des millions de roupies de dégâts.