C'est une belle histoire rapportée par le blog "Nouvelles d'Iran" du quotidien Le Monde.

Lorsque que Mohammad-Ali Mohamadian, un enseignant en primaire d'une petite ville iranienne s'est rendu compte qu'un de ses élèves, Mahan Rahimi, qui avait perdu tous ses cheveux, se faisait embêter par ses camarades, il a décidé lui aussi de se raser la tête. Ce geste a eu le mérite de conscientiser tous les élèves de sa classe par rapport à la situation difficile de leur camarade puisqu'ils ont tous décidé de faire la même chose.

L'histoire du petit Mahan qui souffre d'une maladie auto-immune, causant la perte soudaine de tous ses cheveux, sourcils et ses cils a été reprise par tous les médias iraniens. Son instituteur est devenu quant à lui un héros. Le président Hassan Rohani l'a également remercié et annoncé que les frais médicaux de Mahan seraient pris en charge par l'Etat.