International

L'accord sur le Brexit ne sera par rouvert à la négociation avec le successeur de la Première ministre Theresa May, ont souligné mardi plusieurs dirigeants européens en marge d'un sommet à Bruxelles.

"J'ai toujours été très clair, il n'y aura pas de renégociation", a déclaré le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

Les Premiers ministres irlandais, Leo Varadkar, et espagnol, Pedro Sanchez, ont abondé. "Je crois que nous avons offert beaucoup de possibilités aux Britanniques pour qu'une solution constructive soit trouvée. Il n'y a pas d'autres options que l'accord que nous avons atteint", a expliqué M. Sanchez.

L'accord sur la sortie du Royaume-Uni de l'UE a été approuvé par le gouvernement de Mme May, mais rejeté à trois reprises par le parlement britannique. Face à ces échecs répétés, la dirigeante conservatrice a présenté sa démission la semaine dernière.

Une dizaine de candidats à sa succession se sont déclarés. Plusieurs, dont le ministre des Affaires étrangères Jeremy Hunt, ont appelé à de nouvelles négociations avec Bruxelles. Cette option reste toutefois exclue par les Européens.