International Le numéro deux de la diplomatie saoudienne a affirmé mercredi que le rapport de l'experte de l'ONU réclamant une enquête sur la responsabilité du prince héritier saoudien dans le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi était sans "fondement". 

"Il n'y a rien de neuf. Le rapport répète ce qui a été dit et ce qui a été colporté par les médias", a affirmé sur Twitter le ministre d'Etat saoudien aux Affaires étrangères Adel al-Jubeir. "Le rapport contient des contradictions et des allégations sans fondement, ce qui met en doute sa crédibilité", a-t-il ajouté.