Ce week-end, le groupe Etat islamique a diffusé deux vidéos mettant en scène des enfants, dont l'une montre deux frères francophones en train d'exécuter des otages. "Cette vidéo, diffusée par la section de l'EI à Alep, fait notamment un focus sur les enfants de djihadistes français", explique sur Twitter Romain Caillet, doctorant à l'Institut français du Proche-Orient. "C'est la deuxième fois que l'Etat islamique fait tuer des prisonniers par des enfants français", précise-t-il.

© capture d'écran (twitter)

(Visages floutés par nos soins)

Selon plusieurs observateurs, il s’agirait de deux frères dont le père est mort au combat. Le casting ne doit rien au hasard. La photo de l'un de ces enfants entraînés à tuer par le groupe terroriste aurait déjà été diffusée sur les réseaux sociaux, ajoute David Thompson, journaliste pour RFI et auteur.

© capture d'écran (twitter)

Dans la seconde vidéo postée ce week-end, pas d’exécutions mais un autodafé de passeports. "Cette fois-ci la vidéo concerne l'embrigadement des enfants de djihadistes asiatiques originaires d'Indonésie, de Malaisie ou des Philippines", explique encore Romain Caillet.

© capture d'écran (twitter)