Le chef du groupe libéral au Parlement européen, Guy Verhofstadt, a qualifié lundi l'élection présidentielle de dimanche en Russie de "dernier clou dans le cercueil de la démocratie russe" en annonçant une visite dans la journée à Moscou. "Nous avons assisté à (la pose du) dernier clou dans le cercueil de la démocratie russe" pour garantir la mainmise continue du régime (de l'ancien président puis Premier ministre Vladimir) Poutine sur le pouvoir", a-t-il indiqué dans un communiqué.

"La triste vérité est que le Kremlin continue à dénier aux citoyens russes le droit constitutionnellement garanti d'élections libres et honnêtes", a ajouté l'ancien Premier ministre belge.

Selon lui, "il est temps pour l'Union européenne et les Etats-Unis de réfléchir à leurs relations futures avec la Russie. "Il ne peut pas y avoir de 'business as usual" avec un pays qui ne respecte pas les principes démocratique de base", a-t-il poursuivi.

M. Verhofstadt se rendra lundi à Moscou à l'invitation des partis libéraux PARNAS en Yabloko. Une grande manifestation de l'opposition est prévue lundi soir dans le centre de la capitale russe.