L'Etat islamique ne transige pas dans son application de la charia. Ce mercredi, le groupe jihadiste a publié, sur Twitter, des photos montrant des instruments de musique en feu.
 

Batteries, saxophones et d'autres instruments étant considérés comme "non islamiques" ont été confisqués par la police religieuse avant d'être détruits par les flammes.

Ces images, prises dans l'est de la Libye, du côté de Derna, sont typiques de la propagande de l'Etat islamique, qui met en scène ses hommes armés et encagoulés.

© DR

En janvier, des photos d'instruments détruits par l'EI circulaient déjà sur les réseaux sociaux. Leurs propriétaires s'étaient vus infliger des coups de fouet. Les clichés avaient été pris à Sarrin, dans la province d'Alep, en Syrie.

© DR