International

L'ex-patron chinois d'Interpol, dont la disparition l'an passé de l'organisation policière internationale basée à Lyon avait défrayé la chronique, a reconnu jeudi lors de son procès être coupable de corruption.

Meng Hongwei, 65 ans, ex-vice ministre chinois de la Sécurité publique, a "fait montre de repentance" pour avoir accepté 14,46 millions de yuans (1,86 million d'euros) de pots-de-vin, a indiqué le Tribunal populaire intermédiaire n°1 de Tianjin (nord) sur les réseaux sociaux.