"Je le félicite, de même que le gouvernement et la nation amis, pour avoir été élu président de la Fédération de Russie", a déclaré M. Ahmadinejad dans un message adressé au bureau de M. Poutine, selon la même source. Il a également appelé à la poursuite du "développement de bonnes relations" entre l'Iran et la Russie.

Vladimir Poutine a remporté le scrutin avec près de 64% des voix, selon des résultats quasi définitifs publiés par la commission centrale électorale, à l'issue d'une élection entachée de nombreuses fraudes selon l'opposition et les observateurs russes.

Le 27 février, M. Poutine avait mis en garde contre toute attaque militaire contre l'Iran, alors qu'Israël, ennemi juré de la République islamique, a soufflé le chaud et le froid ces dernières semaines sur la possibilité de bombarder des installations iraniennes.

L'Iran est soupçonné par les pays occidentaux de chercher à se doter de l'arme nucléaire sous couvert d'un programme civil, ce que Téhéran dément.

Moscou, qui entretient des relations commerciales et militaires de longue date avec Téhéran, a condamné les sanctions imposées par les Etats-Unis et l'Union européenne à l'Iran en raison de son programme nucléaire controversé.