La Commission européenne a annoncé dimanche l'octroi de 3,9 millions d'euros aux organisations humanitaires qui viennent en aide aux réfugiés ayant fui la ville kurde syrienne de Kobané vers la Turquie.

"Plus de 180.000 Syriens ont été déplacés vers la Turquie à la suite des combats intensifs à Kobané, augmentant l'impact de ce qui est déjà la plus grande crise humanitaire de notre époque", souligne dans un communiqué la commissaire européenne chargée de l'Aide humanitaire, Kristalina Georgieva.

"Ces fonds, dont le besoin se fait sentir de manière urgente, sont destinés aux organisations humanitaires qui gèrent sur le terrain l'afflux massif de réfugiés", poursuit-elle.

Ils serviront notamment à fournir de l'eau, des abris et des médicaments, ainsi que des installations sanitaires et de la nourriture aux réfugiés.

Cette aide provient d'une enveloppe de 150 millions d'euros destinée par la Commission européenne à l'aide humanitaire pour la Syrie en 2014.

La Commission rappelle qu'elle continue par ailleurs de coordonner la réponse internationale à la crise avec jusqu'ici près de 3 milliards d'euros de financement provenant de son budget et de celui des Etats membres de l'UE.

Le groupe Etat islamique (EI) resserrait dimanche son emprise sur la ville kurde syrienne de Kobané, défendue par les forces kurdes. Depuis le début de l'offensive le 16 septembre, 300.000 personnes ont fui la ville, dont les deux tiers en Turquie.