La Belgique a signé mardi avec la République populaire démocratique de Corée (Corée du Nord) un accord établissant des relations diplomatiques entre les deux pays, a annoncé le ministère belge des Affaires étrangères dans un communiqué.

L'établissement officiel de relations diplomatiques avec Pyongyang fait suite à la décision du conseil des ministres qui s'était prononcé en ce sens le 10 novembre dernier, précise encore le texte.

«Depuis le sommet intercoréen de juin 2000, le climat politique dans la péninsule coréenne s'est amélioré, grâce à la politique d'ouverture et d'engagement» du président nord-coréen Kim Jong Il, a expliqué le cabinet du ministre des Affaires étrangères, M. Louis Michel.

La Belgique sera, tout comme les Pays-Bas, représentée auprès de Pyongyang depuis Séoul, en Corée du Sud. «Des ambassadeurs non-résidents seront accrédités auprès de chaque pays: l'ambassadeur de Belgique à Séoul auprès de la République populaire démocratique de Corée, l'ambassadeur de la RPDC à Stockholm en Suède auprès de la Belgique», a-t-on précisé de même source.

A l'issue d'une réunion européenne du 10 novembre 2000, les chefs de la diplomatie des Quinze s'étaient prononcés en faveur de l'établissement de relations diplomatiques avec Pyongyang. La Grande-Bretagne avait été la première à franchir le pas. (BELGA)

© La Libre Belgique 2001