International 3500 militaires américains ont pris position à l’ouest du pays. Une réponse à l’annexion russe de la Crimée en 2014.Valérie Woyno.

Les soldats américains sont arrivés en territoire polonais pour rassurer la région face à la Russie. Toute la semaine dernière, leur déploiement sans précédent en Europe de l’Est s’est opéré avec succès sous l’œil des caméras des médias et les salutations officielles du gouvernement.

Venue de Fort Carson dans le Colorado, la "Brigade de fer" comptant quelque 3 500 soldats a débarqué à Bremerhaven, port sur la mer du Nord, puis elle a été transférée jusqu’à Zagan, dans l’ouest de la Pologne, où se trouvera le siège du quartier général de cette opération qui s’inscrit dans la mission "Atlantic Resolve", décidée par l’administration Obama après l’annexion de la Crimée par la Russie en 2014.

Si en Allemagne, le passage des soldats américains fut contesté par des verts, des pacifistes et le pouvoir social-démocrate de Brandebourg qui dénonçait une trop grande militarisation de la région, en Pologne, ils ont été accueillis à bras ouverts.

Jeudi, les premières unités ont franchi avec les chars lourds Abrams et les véhicules blindés la frontière polono-allemande à Olszyna. Là, les drapeaux allemands, du pays hôte, qui accompagnent le drapeau américain, ont fait place aux drapeaux bicolores polonais blanc rouge, pour beaucoup de Polonais, un moment symbolique fort.

(...)