International

En collaboration avec huit organisations non gouvernementales de renom et avec le soutien de Marie-Dominique Simonet, ministre de l’Enseignement obligatoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles, "La Libre Belgique" lance ce vendredi "Move for Africa", une vaste campagne de sensibilisation à la coopération au développement et à l’aide humanitaire, qui permettra à 130 jeunes de mener en 2013 un projet en Afrique.

"La Libre" se veut un journal qui est une fenêtre sur le monde et donne ainsi l’occasion à des jeunes de 5e secondaire, tous réseaux et tous types d’enseignements confondus, de mieux comprendre les enjeux du monde contemporain. " La "Libre" souhaite sensibiliser un maximum de jeunes de tous horizons et de toutes origines aux problématiques des relations Nord-Sud et de l’interculturalité" , détaille Denis Pierrard, directeur général du groupe IPM, dont "La Libre" fait partie.

Les huit ONG sont : les Iles de Paix, Vétérinaires sans frontières, Défi Belgique Afrique, Sensorial Handicap Cooperation, la Coopération technique belge, Asmae, la Croix-Rouge de Belgique et Oxfam.

Pour elles, être citoyen dans notre monde village, c’est être conscient de ce qui se passe au-delà des frontières matérielles et de l’esprit, c’est s’ouvrir à l’autre par-delà l’altérité et trouver en lui quelqu’un de semblable. "Nous visons à faire prendre davantage conscience à ces adultes en devenir de leur responsabilité d’acteur citoyen du monde, de leurs capacités à contribuer au développement d’une société démocratique, solidaire, pluraliste et ouverte aux autres cultures ", motivent encore les organisateurs.

Ces lignes sont d’ailleurs tracées par le décret mission, d’application dans tous les établissements scolaires de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Cette action entend promouvoir des relations Nord-Sud plus solidaires. Elle s’inscrit dans une dynamique de dialogue, d’échange réciproque, de découverte de l’autre, de sa culture et de ses réalités quotidiennes par l’immersion et l’action concrète.

"Compréhension, regard critique et prise de conscience des réalités ", résument en chœur les ONG qui ont décidé de s’engager dans ce projet au côté de la "Libre Belgique".

Concrètement, quel est le projet ? En avril 2013, une centaine de jeunes se rendront au Burkina Faso, au Bénin, en République démocratique du Congo, au Rwanda et au Sénégal pendant une dizaine de jours.

Ils y réaliseront, sous l’égide des ONG, des projets d’éducation, de reboisement, de chantiers agricoles ou de santé publique. Une petite goutte dans l’océan qui pourra, qui sait, provoquer des effets d’entraînement favorable aux populations locales, telles que le souligne d’ailleurs la philosophie de la Direction générale de la coopération belge. Avec "Move for Africa", "La Libre" entend donner l’opportunité à de jeunes Belges de se forger leur propre perception de réalités qu’ils observent aujourd’hui de loin. Et espère les accompagner dans le développement de leurs capacités à s’engager dans des actions porteuses de changement.