La Lituanie a fourni 150 tonnes de munitions aux forces gouvernementales ukrainiennes qui combattent les séparatistes prorusses dans l'est du pays, a annoncé samedi le ministre de la Défense de cet état balte. Juozas Olekas a déclaré à l'AFP que son pays avait "répondu à la demande de l'Ukraine", ajoutant qu'il était du devoir de la Lituanie d'aider "un ami fidèle qui a été attaqué par la Russie".

Selon le ministre, c'est la deuxième fois que la Lituanie envoie une aide militaire à l'Ukraine depuis le début du conflit en 2014 entre séparatistes prorusses et forces gouvernementales. La Lituanie est l'un des rares pays de l'Otan à avoir fourni de l'armement à l'Ukraine.

Kiev et les Occidentaux accusent Moscou d'armer les rebelles et d'avoir déployé ses troupes dans l'est du pays, ce que Moscou a régulièrement démenti. Le président russe Vladimir Poutine doit rencontrer Angela Merkel et François Hollande sur la question de l'Ukraine en marge du sommet du G20 dimanche et lundi à Hangzhou, en Chine.

L'Ukraine est en proie depuis deux ans à un conflit opposant ses forces armées à des rebelles prorusses. Ce conflit a fait plus de 9.600 morts depuis son déclenchement en avril 2014. Malgré l'instauration de plusieurs trêves, des affrontements meurtriers ont régulièrement lieu le long de la ligne de front.