Les responsables de l'Union européenne ont reçu jeudi à Bruxelles une vingtaine de hauts dignitaires chrétiens, musulmans, juifs et hindous pour leur demander de les aider à surmonter "la crise de confiance et de valeurs" qui mine l'Europe. "Alors que nous mettons tout en oeuvre pour sortir l'Europe de la crise économique, il est manifeste que nous devons également surmonter une autre crise: une crise de confiance et de valeurs", a affirmé le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, en accueillant ces hauts dignitaires religieux.

"J'ai la ferme conviction que la participation active des communautés religieuses est indispensable à la réussite de cette entreprise. Les responsables religieux que j'ai conviés à la réunion aujourd'hui apportent une contribution appréciable à ce débat sur l'avenir de l'Europe engagé à l'échelle de l'Union", a estimé M. Barroso.

Le président du Conseil européen, le démocrate-chrétien belge Herman Van Rompuy, a insisté quant à lui sur le fait que "l'urgence citoyenne européenne" était de "répondre aux effets de la crise et réaffirmer nos valeurs". "Il est essentiel d'y réfléchir ensemble, autorités politiques et religieuses", a-t-il dit.

Les leaders religieux ont insisté quant à eux sur la nécessité de respecter la liberté de religion. "Les religions minoritaires doivent se voir octroyer les mêmes droits que les fois majoritaires en Europe, c'est important", a ainsi indiqué Bharti Tailor, présidente du Forum hindou d'Europe. "Il faut éviter l'islamophobie et l'antisémitisme mais éviter aussi tout type de phobies contre n'importe quelle religion", a dit l'imam Yahya Pallavicini, vice-président de la communauté religieuse islamique d'Italie. "Nous devons nous serrer les coudes", a renchéri le rabbin néerlandais Raphael Evers.

Le démocrate-chrétien hongrois Laszlo Surjan, qui représentait le Parlement européen dont il est vice-président, a dénoncé pour sa part la "christianophobie" en Europe. "Il faut se battre contre ces diables" qui critiquent les religions, a-t-il lancé.