Aux Etats-Unis où elle a été fondée en 1954 par l'auteur de science-fiction Ron Hubbard et qui abrite son siège international, la Scientologie a le statut d'Eglise depuis 1993. L'organisation a obtenu, après un long bras de fer avec le fisc, l'exonération réservée aux mouvements religieux. L'Afrique du Sud, le Vénézuela, le Japon, Taïwan, les Philippines l'ont également érigée au niveau d'une religion.

Sur le Vieux continent, l'Eglise de Scientologie s'est installée petit à petit dans le paysage confessionnel. La Suède a été le premier pays d'Europe occidentale, en 2000, à lui donner le statut officiel de "communauté religieuse", suivie par la Croatie, la Slovénie, la Hongrie. La justice espagnole a statué fin 2007 en faveur de son inscription au "Registre des entités religieuses".

Au Portugal, les scientologues, qui ont pignon sur rue depuis 1984, ont obtenu en septembre 2007 le statut d'association religieuse. Une démarche similaire a été entreprise en Autriche mais a finalement été retirée.

L'Eglise de Scientologie, installée au Royaume-Uni depuis 1977, s'est vue refuser le statut d'oeuvre caritative (charity) mais a obtenu en 2000 celui d'association à but non lucratif. Désormais inscrite au registre des sociétés, elle est exemptée de payer la TVA. En Russie, une loi de 1996 qualifie la Scientologie d'"organisation religieuse destructrice".

Plusieurs pays européens considèrent l'Eglise de Scientologie comme une secte, notamment la Belgique, l'Allemagne et la France ou l'Italie. L'organisation, souvent dans la ligne de mire de la justice, est accusée par ses détracteurs de manipuler ses membres à des fins pécuniaires.

Présente en Belgique depuis 25 ans, la Scientologie, qui a ouvert en 2003 son quartier général européen à Bruxelles, cherche en vain à se faire reconnaître comme Eglise. Le Parlement belge l'a classée en 1997 dans la liste des sectes et une instruction judiciaire est en cours pour mise sur pied d'une organisation criminelle.

L'Allemagne est engagée, depuis une dizaine d'années, dans un bras de fer avec la Scientologie, régulièrement accusée par les services de renseignements d'être dangereuse. Le gouvernement fédéral qui l'a placée sous étroite surveillance, l'autorise néanmoins à avoir des activités en tant qu'organisation.

En France, l'Eglise de Scientologie n'a pas le statut d'"association cultuelle", régie par une loi de 1905 sur la séparation de l'église et de l'Etat. Ce statut implique le contrôle de l'Etat dans le fonctionnement et les activités de l'association.