"Jag er Charlie". La sirène de Copenhague a beau parler danois, elle est Charlie tout de même. Du moins, quand elle se fait tirer le portrait par le dessinateur de presse Hervé Baudry, qui a répondu avec le crayon aux événements qui ont touché la capitale danoise samedi dernier.

Contacté par nos confrères de France Télévisions, le dessinateur explique la démarche qui a guidé son crayon : "Pour moi, Copenhague, c'est cette petite sirène. Toujours calme, un peu endormie. Je décide de la faire réagir, avec ce doigt d'honneur adressé à la barbarie."



Symbolique et efficace, le dessin fait rapidement le tour du monde via les réseaux sociaux. Au point d'être imprimé sur des t-shirts en vue d'une manifestation à venir : "Ce dessin de révolte voyage très facilement et très vite" constate son auteur, qui précise que les remerciements affluent depuis le Danemark.