François Fillon ne serait-il pas au bout de ses ennuis ? D'après la nouvelle édition du Canard Enchainé qui sortira mercredi matin, le candidat de la droite et du centre aurait perçu un prêt en 2013 d'un certain Marc Ladreit de Lacharrière. Cet homme d'affaires français est administrateur du Groupe Casino, de L'Oréal, de Renault ou encore membre consultatif de la Banque de France. En 2007, cet homme faisait son entrée dans le classement des milliardaires français avec une fortune nette estimée de 1,6 milliard d’euros. Cet homme d'affaires est celui qui a founi un emploi controversé à Penelop eFillon dans une revue littéraire. 

Selon le palmipède, ce prêt de 50.000 euros ne comportait aucun intérêt et surtout, n'aurait pas été déclaré.

© AFP

"Prêt remboursé"

Le candidat de la droite à la présidentielle "n'a pas jugé utile de faire figurer" ces 50.000 euros sur sa déclaration de patrimoine adressée à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, selon l'hebdomadaire satirique. Ce prêt a été "intégralement remboursé", a affirmé au Canard l'avocat de M. Fillon, Me Antonin Levy. 

En France, tout prêt entre particuliers supérieur à 760 euros doit être déclaré.