Selon plusieurs médias, un rapport indépendant a publié une analyse qui remet en question les capacités du F-35. L'avion, choisi par la Belgique pour remplacer le F-16, cumulerait 941 manquements, dont une centaine de failles critiques mettant la vie du pilote en danger.

> Relire notre article: Le F-35, candidat favori au remplacement des F-16 belges, a de nouveau du plomb dans l'aile

Un rapport qui se base sur une étude que nous avions épluchée en 2018.

Etant donné que la Belgique a commandé 34 avions, le coût pour l'État serait d'environ 4 milliards d'euros. L'avion afficherait donc des problème de précision, de communication, de sécurité et même de durabilité de l'avion en lui-même.

Pour rappel, les avions construits par Lockheed-Martin devraient être livrés à partir de 2025 à la Belgique.

© AFP