Le gouvernement afghan a ordonné un blocage indéfini du site de visionnage de vidéos Youtube pour empêcher la diffusion d'un film très controversé sur l'islam, ont indiqué des responsables jeudi.

"Nous avons reçu une lettre officielle du ministère de la Communication et des Technologies de l'information qui nous a demandé de bloqué le site Youtube jusqu'à nouvel ordre", a indiqué Massoud Khan Basharmal, un cadre de Multinet, un fournisseur d'accès.

Un responsable du ministère de la Communication, sous couvert d'anonymat, a confirmé cette décision: "le gouvernement nous a ordonné de bloquer Youtube indéfiniment. La décision a été prise pour empêcher l'accès au film sur le prophète Mahomet."

"Nous avons demandé à tous les fournisseurs d'accès enregistrés auprès du ministère de la Communication pour bloquer l'accès à Youtube", a-t-il ajouté. Il n'est plus possible d'accéder à Youtube par les réseaux locaux, a constaté l'AFP.

Mercredi, le ministère afghan de la Communication et des Technologies avait indiqué avoir bloqué puis débloqué Youtube au bout de 90 minutes. L'AFP avait toutefois réussi à surfer sur ce site pendant qu'il était supposément interdit. Le président afghan Hamid Karzaï a annulé une visite officielle en Norvège, inquiet des conséquences que ce film pourrait avoir en Afghanistan, où les atteintes à l'islam peuvent avoir des conséquences très violentes.

En février des manifestations consécutives à l'incinération d'exemplaires du Coran dans une base américaine avaient fait 40 morts et au moins 200 blessés. Le long métrage, intitulé "Innocence of Muslims" ("L'Innocence des musulmans"), s'apparente à une attaque grossière ironique et à faible budget contre l'islam. La publicité faite autour du film, notamment les propos de son réalisateur et producteur, Sam Bacile, un promoteur immobilier israélo-américain de 54 ans, qui a affirmé au Wall Street Journal que "l'islam était un cancer", ont enflammé la rue en Egypte, en Libye et au Yémen.

De violentes manifestations à Benghazi (Libye) ont entraîné la mort de quatre Américains, dont l'ambassadeur des Etats-Unis en Libye, alors que des projectiles ont été jetés sur la représentation des Etats-Unis au Caire. Jeudi, des manifestants ont envahi l'ambassade américaine au Yémen, avant d'en être chassés par la police.

Le Pakistan interdit à son tour l'accès au film anti-islam sur YouTube

Le blocage a été présenté comme une mesure de sécurité pour protéger les missions diplomatiques américaines.

"L'autorité pakistanaise des télécommunications (PTA) a bloqué préventivement et strictement tout accès à la vidéo anti-islam mise sur la toile à travers YouTube sous le nom 'Innocence des musulmans'", annonce un communiqué de cette autorité. La PTA, autorité de régulation des communications, a le droit d'ordonner le blocage des sites web ayant un contenu blasphématoire ou pornographique. Un porte-parole de l'Association pakistanaise des fournisseurs d'accès, Wahaj us Siraj, a confié à l'AFP que toutes les adresses proposant le film avaient été bloquées. "Nous avons appliqué pleinement les instructions de la PTA et fait en sorte que le film ne soit accessible à personne au Pakistan", a-t-il ajouté. Le gouvernement pakistanais a déclaré que ce film "abominable" avait pour but d'attiser les haines interconfessionnelles à l'occasion de l'anniversaire des attentats du 11 septembre 2001. Le gouvernement afghan a de son côté qualifié le fim d'"inhumain et insultant". "Nous avons accru la sécurité en prévision d'éventuelles menaces contre l'ambassade des Etats-Unis", a déclaré à l'AFP un haut responsable de la police pakistanaise à Islamabad. "Nous nous attendons à des manifestations devant l'ambassade demain et nous nous y préparons", a-t-il ajouté.