Le célèbre gynécologue congolais Denis Mukwege a été désigné comme lauréat du prix de la paix de Séoul, qui lui sera remis le 6 octobre prochain, a indiqué le journal 'The Korea Times'. Il s'est vu décerner ce prix "pour ses efforts dans l'aide fournie à quelque 48.500 femmes et enfants victimes de violences sexuelles durant la guerre civile en République démocratique du Congo (RDC)", ont indiqué les organisateurs du prix.

"Il a contribué à l'amélioration des droits humains pour les femmes et les enfants en traitant les victimes de la guerre non-éthique dans laquelle le viol est utilisé comme arme de guerre", a précisé vendredi la fondation culturelle du prix de la paix de Séoul.

Ce prix, décerné pour la 13ème fois, lui sera remis le 6 octobre à Séoul. Le Dr Mukwege recevra une plaque et la somme de 200.000 dollars.

Le Dr Mukwege, 61 ans, a fondé voici plus de quinze ans, lors de la guerre civile, l'hôpital de Panzi à Bukavu, le chef-lieu de la province du Sud-Kivu (est de la République démocratique du Congo), en proie à des violences persistantes entretenues par la présence de groupes armés congolais et étrangers. Avec son équipe, ce gynécologue devenu célèbre soigne les victimes de violences sexuelles présentant de graves blessures.

Ce gynécologue a déjà reçu de nombreux prix, dont en 2011 en Belgique le prix Roi Baudouin pour le Développement et, en octobre 2014, le Parlement européen lui a décerné le prix Sakharov pour la liberté de l'esprit pour son combat pour la protection des femmes. Le mois dernier, le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a fait de lui le premier lauréat du prix pour la Démocratie et les Droits de l'Homme.